Accueil du site > Humeur > Femmes et politique

Femmes et politique

jeudi 1er avril 1999, par Nicolas Bégat

Femmes et politique : les deux réussiront-elles à se conjuguer à un nouveau genre ? Munies de la loi sur la parité, les femmes entreront-elles en masse dans la sphère jusqu’alors réservée aux hommes, exception faite de quelques kamikases prêtes à subir tous les quolibets ? Ces femmes-là, il leur a fallu être toujours plus : plus compétentes, plus convaincues et plus convaincantes, plus travailleuses, plus tenaces. Hormis le mépris, il leur a fallu également assumer la solitude. Trop différentes, elles ont subi la vindicte ou la méfiance des femmes qui les jugeaient sans concession : « Elles singent les hommes, elles utilisent leurs armes, elles tombent dans leurs travers. Trop agressives, trop autoritaires, sans humanité, elles reproduisent les comportements masculins » ! Le pouvoir qui corrompt, la carapace qui s’épaissit et qui dissimule les sensibilités, les réduit en bouillie pour chat : toute cette misère psychologique et sociale sera-t-elle balayée par l’entrée des femmes en politique ?

Réussirons-nous à imposer du neuf, car il s’agit bien d’imposer dans ce monde qui a institué ses règles, petites, mesquines et rase-moquette depuis des lustres. Ces pans de la démocratie bafouée, loin des débats d’idées et plus souvent situés en dessous de la ceinture, ces arrangements que l’on opère autour d’une bonne bouffe, ces successions que l’on négocie dans un recoin d’escalier, ces cooptations déguisées, vont-elles enfin périr de leur belle mort avec l’implication rafraîchissante des femmes ? Encore faudrait-il que pour gagner, nous nous lancions dans la bataille, ensemble. Il est temps.

P.-S.

Michèle Dessenne

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0