Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Restez sexy, signez le chèque ; suivante !

Restez sexy, signez le chèque ; suivante !

samedi 31 août 2002, par Manue

Depuis 1965, de copieux cocktails d’hormones ont été administrés à 6 millions de femmes américaines, via des milliers de médecins consentants ou simplement naïfs, par les entreprises pharmaceutiques, au prétexte de combattre les effets non désirés de la ménopause. Le plus important était bien entendu de vendre et dégager des profits. Venait ensuite la promesse pour les femmes de « rester sexy » -avec ce que cela comporte de misogynie et d’aversion pour tout signe extérieur de vieillissement- et de prévenir les accidents cardiaques et la dégénérescence des os. En bonne dernière est arrivée une réelle préoccupation pour la santé des patientes, par le suivi sérieux des effets secondaires des produits mis sur le marché. L’étude s’est fait attendre puisque les premiers résultats ont été publiés en juillet dernier (non, vous ne rêvez pas). Ceux-ci révèlent que les hormones administrées pendant presque 40 ans augmentent les chances d’accidents cardiaques (un comble !), de cancers du sein, de la formation caillots sanguins et d’apoplexie. Badaboum les cours en bourse des firmes pharmaceutiques, et un scandale de plus, et un ! Mais ce n’est qu’une victoire douce-amère pour les femmes médecins du Réseau National de la Santé des Femmes, qui dénoncent depuis 15 ans la pression des groupes pharmaceutiques et le manque de sérieux du suivi médical. Elles auraient en effet préféré être prises au sérieux bien avant…

Source : Alternet

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0