Accueil du site > Actualités > Europe > Femme, prêtre tu ne seras point

Femme, prêtre tu ne seras point

samedi 31 août 2002, par Manue

Malgré son état de liquéfaction avancé, le pape ne semble pas décidé à assouplir les bons vieux us et coutumes de l’Eglise catholique. Sept femmes ordonnées prêtres en juin par un archevêque argentin schismatique ont été excommuniées début août par le Vatican. Un délai de quelques semaines leur avait été accordé pour renoncer à ce "simulacre" de sacrement et à se repentir, qu’elles avaient ignoré. L’excommunication est la peine la plus sévère prévue par l’Eglise catholique. Les motifs d’excommunication explicités par le droit canon sont l’hérésie, l’apostasie, le schisme, la violence contre le pape, la consécration d’un évêque sans mandat du pape, l’avortement, la profanation de l’Eucharistie, l’absolution du "complice" dans le cas de relations sexuelles et la violation du secret de la confession. Notons que le dernier cas connu avant celui de ces sept femmes-prêtres remonte à février dernier et s’appliquait à un prêtre italien "coupable" d’avoir béni des unions homosexuelles. En avant le progrès !

Source : Le Monde

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0