Accueil du site > Actualités > Europe > Fascisme et néofascisme : la situation préoccupante des Balkans

Fascisme et néofascisme : la situation préoccupante des Balkans

, par Joëlle Palmieri

Le 9 mai 2002, les Femmes en noir de Belgrade et le « Centre pour la décontamination culturelle » (Center for Cultural Decontamination) ont organisé une table-ronde réunissant des journalistes et des représentants d’ONG de 11 villes de Yougoslavie. Le constat effrayant est très similaire dans toutes les localités : renforcement du sentiment d’appartenance au peuple serbe ; volonté de ne pas se mélanger aux autres ethnies ; poids considérable de l’Eglise orthodoxe dans cette « nouvelle Serbie » et partout le discours de la haine au grand jour. L’Eglise orthodoxe n’hésite pas à considérer toutes les autres religions comme des sectes. Dans la localité de Cacak, les représentants de la communauté ont voté pour l’intégration de cours de religion (orthodoxe) dans la scolarité sans avoir la compétence de le faire. 40% des Serbes disent qu’ils refuseraient une transfusion de sang venant de la population Rom. La situation croate n’est guère plus avenante, avec des leaders promettant une nouvelle guerre dans 70 à 80 ans quand la Russie aura retrouvé ses forces ! Certains médias usent même la terminologie utilisée par les autorités en temps de guerre pour manipuler les citoyens. La guerre est finie mais le discours de haine raciale n’est pas près de disparaître…

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0