Accueil du site > Actualités > Asie > Cachemire : Les résolutions de la Conférence de l’internationale (...)

Cachemire : Les résolutions de la Conférence de l’internationale socialiste

, par Joëlle Palmieri

Le conseil de l’internationale socialiste s’est réuni à Casablanca du 31 mai au 2 juin dernier avec pour mission d’adopter des résolutions concernant le Cachemire, ainsi que des mesures permettant de réduire le risque d’échanges nucléaires dans le sub-continent.
Le Parti du Peuple Pakistanais (PPPUK) de Mohtarma Benazir Bhutto (que beaucoup qualifient de "maman des talibans", en raison de ses étroits et pour le moins obscurs liens avec certains groupes armés pendant son mandant de premier ministre) a également participé à cette conférence et a exprimé ses profondes inquiétudes concernant la situation au Cachemire, et particulièrement sur la "possibilité alarmante" de l’utilisation des armes nucléaires dans ce conflit.
La conférence a condamné la série d’attaques violents qui ont faits des dizaines de morts dans le camp militaire indien. Au sujet de la mise à feu récente d’essais de missiles par le Pakistan, la conférence a condamné "l’escalade nucléaire" qui mettrait des "millions de vies en danger".
La conférence a invité la communauté internationale à montrer leurs efforts de réduire les tensions et de favoriser le dialogue entre l’Inde et le Pakistan et a jugé de "positives" les initiatives prises par la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et la Russie, dans ce conflit.
En conclusion, la résolution internationale socialiste appelle les deux pays en cause à réduire autant que possible leur potentiel nucléaire.
Paroles, paroles, paroles ??? En tous les cas, sans véritable dialogue entre les deux parties concernées, il sera difficile d’appliquer quelques résolution que ce soit, qui viendraient s’accumuler à toutes les autres... sans effet ni légitimité.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0