Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Le RU–486 en question

Le RU–486 en question

lundi 5 juin 2006, par Dominique Foufelle

Six cas de décès après prise de la pilule abortive connue sous l’appellation de RU-486, ont relancé le débat sur cette méthode aux Etats-Unis. Les adversaires de l’avortement ont bien sûr fait leurs choux gras de cette information. Mais les partisans de la liberté de choix s’interrogent aussi. Ces six décès représentent un cas sur cent mille, contre un sur un million pour l’avortement chirurgical. Cependant, chez toutes les victimes, la pilule avait été introduite dans le vagin ; en France, où l’ingestion reste la norme, aucun accident n’a été signalé. Sur les complications post-intervention, les avis divergent : des médecins estiment qu’elles sont plus fréquentes avec le RU-486, d’autres qu’elles équivalent celles pouvant suivre un avortement chirurgical. Quoi qu’il en soit, les risques restent sans commune mesure avec ceux encourus lors d’un avortement clandestin !
Source : New York Times

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0