Accueil du site > Actualités > Afrique > Zimbabwe : une "affaire de femmes"

Zimbabwe : une "affaire de femmes"

mercredi 21 juin 2006, par Magali G

Thabitha Kumalo a été arrêtée 22 fois, battue et torturée. Son crime : faire campagne pour attirer l’attention sur un des effets secondaires le plus grave de la crise économique au Zimbabwe et dont on parle le moins, car c’est une « affaire de femmes » : la grave pénurie de produits sanitaires courants, dont les tampons et serviettes hygiéniques. Dans un pays où le salaire minimum officiel est de 6m $Z, une boîte de tampons coûte désormais 3m $Z. Les ministres, alertés, ont estimé le sujet risible, mais l’impact sur la santé des femmes est dramatique et risque de devenir un problème de santé publique. La situation est tellement désespérée que certaines utilisent du papier journal, et le manque d’hygiène provoque des infections, qu’elles ne peuvent faire soigner (les traitements étant inabordables ou indisponibles), et qui de plus les rendent plus fragiles aux MST et particulièrement au Sida. ACTSA (Action pour l’Afrique du Sud) lance une campagne sanitaire d’appel au dons pour soutenir les femmes du Zimbabwe : "Dignity : Period". Pour plus d’info sur cette campagne (site en anglais) : www.actsa.org.
Source : ACTSA

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0