Accueil du site > Actualités > Afrique > Togo : violence ordinaire et abus sexuels dans les écoles

Togo : violence ordinaire et abus sexuels dans les écoles

mercredi 21 juin 2006, par Magali G

Une étude récente de la section Togo de Plan International a révélé la situation effarante des écolier-e-s au Togo : punitions corporelles, travail forcé, harcèlement et violences sexuelles sont le lot quotidien des enfants, dès l’école primaire. Les enfants interviewé-e-s étaient âgé-e-s de 9 à 11 ans ; près de 90 % des enfants ont rapporté avoir subi des violences physiques à l’école, 50 % des menaces et violences psychologiques, et 41 % des filles ont subi des violences à caractère sexuel. Cette violence scolaire ordinaire intervient dans un contexte social général qui malheureusement la tolère et pire, bien souvent l’encourage. Il reste rare que les cas d’abus sexuels soient portés en justice : les parents ne portent pas plainte, et par « solidarité professionnelle » les professeurs font pression sur la fillette pour qu’elle se tienne « tranquille ». Cet « esprit de corps » paraît inévitable quand on sait que seulement 12 % des enseignants en primaire et 7 % en secondaire sont des femmes…
Source : www.eldis.org (site en anglais)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0