Accueil du site > Actualités > Afrique > Ethiopie : mariage public de jeunes femmes non-excisées

Ethiopie : mariage public de jeunes femmes non-excisées

mercredi 21 juin 2006, par Magali G

L’organisation Pathfinder International, qui depuis la fin des années cinquante lutte pour la promotion du planning familial et de services de santé reproductrice de qualité dans le monde entier, a mis en place en Ethiopie un programme sur cinq ans dont un des buts est l’élimination des pratiques comme l’excision et le mariage précoce.

L’organisation Pathfinder International, qui depuis la fin des années cinquante lutte pour la promotion du planning familial et de services de santé reproductrice de qualité dans le monde entier, a mis en place en Ethiopie un programme sur cinq ans dont un des buts est l’élimination des pratiques comme l’excision et le mariage précoce. L’association veut développer la conscience des effets dévastateurs de ces actes, le dialogue sur les actions à mener pour les prévenir, et la prise de conscience des responsabilités aux niveaux local et national pour mettre fin à ces violations des droits des femmes. L’association travaille avec les décideur-e-s politiques, les dirigeants religieux, les organisations de femmes et les communautés pour changer les mentalités. En Février 2004, lors de la première « journée internationale de tolérance zéro pour les mutilations génitales », elle a organisé une cérémonie de mariage publique, à laquelle ont assisté 3000 personnes, pour célébrer le mariage de quatre couples ayant choisi de refuser l’excision. Un progrès significatif a été accompli depuis avec l’adoption en Juin 2004 d’un nouveau code pénal rendant l’excision punissable par la loi.
Source : Pathfinder International. Pour plus d’info sur les actions de Pathfinder : www.pathfind.org (site en anglais)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0