Accueil du site > Actualités > Moyen-Orient > Tchador exigé

Tchador exigé

mardi 4 avril 2006, par Dominique Foufelle

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Mahmoud Ahmadinejad, les Iraniennes sont placées sous haute surveillance. Des Pasdaran (gardiens de la révolution) sont postés aux portes des bâtiments administratifs et des restaurants d’Etat, en interdisant l’entrée aux femmes ne portant pas de tchador.

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Mahmoud Ahmadinejad, les Iraniennes sont placées sous haute surveillance. Des Pasdaran (gardiens de la révolution) sont postés aux portes des bâtiments administratifs et des restaurants d’Etat, en interdisant l’entrée aux femmes ne portant pas de tchador. Un simple foulard ne suffit plus à couvrir correctement une tête féminine. Cette mesure s’inscrit parmi celles prises par le gouvernement pour « aider les femmes à avoir une perception plus claire et meilleure du modèle islamique du rôle féminin ». Tout sera mis en œuvre pour créer « un meilleur équilibre dans les relations entre les sexes », en collaboration avec la police et les médias.
Source : Italian AKI News Source

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0