Accueil du site > Actualités > Asie > Gujarat : des moyens de lutte contre les violences domestiques

Gujarat : des moyens de lutte contre les violences domestiques

lundi 3 avril 2006, par Magali G

L’organisation AWAG (Groupe d’Action des Femmes d’Ahmedabad [1]) a observé et étudié depuis 1985 le nombre annuel de cas de décès non-naturels de jeunes femmes, causés par des violences domestiques. Ce nombre, toujours croissant jusqu’en 1998, commence enfin à baisser, cela en relation directe avec le nombre croissant de plaintes enregistrées par la police (il a doublé depuis 1995). Les policiers ont en effet été sensibilisés à la situation et encouragés à enregistrer les plaintes de femmes battues. Afin de renforcer ce mouvement, AWAG préconise entre autres actions : inclure la sensibilisation à la situation des femmes dans la formation des policiers, des magistrats et des médecins ; instituer des services d’enquêtes et de poursuites spécifiques pour ces cas, sans les marginaliser mais en insistant sur la problématique de genre de ce type de violences ; la création de centres de conseil pour les femmes en détresse, les informant de l’assistance légale dont elles peuvent bénéficier si elles portent plainte, ainsi que des actions de la police qui en résultent et des peines infligées aux coupables.
Source : AWAG

Notes

[1] Etat du Gujarat, Inde

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0