Accueil du site > Actualités > Asie > Japon : du sexe de l’empereur...

Japon : du sexe de l’empereur...

lundi 3 avril 2006, par Magali G

Alors que le parlement japonais s’apprêtait à réformer la loi interdisant à une femme de monter sur le trône, faute d’héritier mâle dans la famille impériale depuis quarante ans, la princesse Kiko, épouse du plus jeune fils de l’actuel empereur, est tombée enceinte. Jusque-là, on pensait qu’Aiko, la fille du prince héritier, pourrait succéder à son père. Mais désormais tout dépend du sexe du futur bébé : si c’est un garçon, le projet de réforme sera sérieusement remis en cause. Car malgré une opinion publique fortement favorable à l’égalité hommes-femmes, le camp des traditionalistes gagne rapidement du terrain, suite à une récente campagne de parlementaires conservateurs opposés à la réforme.
Sources : Khaleej Times et Libération

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0