Accueil du site > Actualités > Asie > Une femme au côté des victimes d’attaques à l’acide

Une femme au côté des victimes d’attaques à l’acide

lundi 3 avril 2006, par Anne

Depuis sept ans, Monira Rahman soigne, réconforte et aide à la réhabilitation des victimes d’attaques à l’acide (souvent de la part de soupirants éconduits par leurs victimes) au Bangladesh. Malgré le durcissement de la loi contre ces actes odieux, la fondation créée par Monira Rahman (Acid survivors fundation)a recensé 267 victimes en 2005. Les conséquences sont lourdes : les victimes, quand elles survivent, sont défigurées, peuvent devenir aveugles, sourdes, ou développer d’autres handicaps. Une partie de l’action de Monira Rahman, outre la prévention de ces crimes, a été de lutter pour l’accès gratuit aux soins et à une assistance légale, ainsi que pour aider les victimes à sortir du silence et de la honte qui les accablent. Pour son action, Monira Rahman, 41 ans, vient de se voir attribuer le prix des droits humains par Amnesty International.
Source : Spiegel Online, transmis par GSN
Plus d’info (en anglais) :
http://www.global-sisterhood-network.org/content/view/806/59/

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0