Accueil du site > Actualités > Asie > Filles non nées

Filles non nées

jeudi 30 juin 2005, par ERZ

Au Pakistan, les avortements sont généralisés depuis que la détermination ultrasonique est capable de donner le sexe d’un bébé à environ quatre mois de gestation. Il est estimé que d’ici à 2020, il y aura un excédent de 4 millions d’hommes. Sur 149 millions de personnes, il y a déjà 105 hommes pour 100 femmes, selon de récentes estimations démographiques. Beaucoup plus de filles que de garçons meurent avant cinq ans, elles sont souvent moins bien alimentées et soignées. L’annonce que le bébé est une fille est souvent suivie d’une visite à un avorteur illégal. La police est sommée de ne pas intervenir, d’après des militant-e-s du genre. Les campagnes du gouvernement Pakistanais et de l’Unicef sur les valeurs égales des enfants indépendamment du sexe n’ont qu’un impact limité.
Source : GSN (Global Sisterhood Network)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0