Accueil du site > Actualités > Amérique latine > Brésil : défendre les droits des indigènes peut être mortel

Brésil : défendre les droits des indigènes peut être mortel

jeudi 31 mars 2005, par Anne Sophie Faullimmel

Plus de 2000 soldats ont été déployés en février dernier dans la forêt amazonienne brésilienne, après la mort d’une sœur catholique. Dorothy Stang, âgée de 73 ans, d’origine américaine et naturalisée brésilienne, a été tuée par deux hommes armés alors qu’elle tentait de défendre les droits des indigènes contre les propriétaires de ranchs, autour de la petite ville d’Anapu. Suite à ce drame, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a ordonné la création de deux nouvelles réserves naturelles et envoyé plus de 2000 hommes pour restaurer le calme dans la région ou Dorothy Stang avait été tuée.
Source : http://www.democracynow.org/article.pl?sid=05/02/18/156254

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0