Accueil du site > Actualités > International > Le corps féminin comme champ de bataille

Le corps féminin comme champ de bataille

lundi 28 février 2005, par Domi R

Aujourd’hui la guerre tue de plus en plus de civils, hommes, femmes et enfants. Mais les femmes et les petites filles sont les victimes exclusives des viols, de l’exploitation et de la torture sexuelle perpétrés par les troupes ennemies, par des compatriotes, voire par les forces de "paix", membres d’ONG, ceci dans un silence complice entretenu par les rapports officiels. Elles forment la cohorte des déplacées-réfugiées, veuves, victimes de mines enfouies dans les champs qu’elles cultivent. Les statistiques « santé » se referment sur leurs cadavres, sans eau, sans soin, mais surtout sans fusil donc "invisibles" ! Depuis 30 ans, des organisations féministes, des militantes, journalistes, médecins... et le courage de celles qui ont pu parler, nous livrent ce terrible champ de bataille volontairement ignoré… Impliquer les femmes, militer pour la paix, c’est une urgence !
Source : http://www.feministpeacenetwork.org

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0