Accueil du site > Actualités > Afrique > Des traitements antirétroviraux en Afrique pour 2005 ?

Des traitements antirétroviraux en Afrique pour 2005 ?

lundi 31 janvier 2005, par Anne Sophie Faullimmel

2005 sera-t-elle l’année de la mobilisation pour la généralisation des traitements antirétroviraux (ARV) en Afrique ? Malgré une expansion significative des programmes de lutte contre le SIDA sur le continent africain, seulement 4% des personnes qui en auraient besoin (estimées à 3,8 millions) bénéficient aujourd’hui d’un traitement contre la maladie. Le bulletin électronique AfricaFocus de ce mois de janvier (AfricaFocus Bulletin, http://www.africafocus.org), s’inquiète de l’évolution de la pandémie et rappelle les bienfaits des traitements antirétroviraux sur les malades. Il évoque le cas d’Ana Maria Muhai, mozambicaine de 43 ans, malade depuis 1998. Lorsqu’elle s’est présentée dans une clinique de Maputo, en février 2002, Muhai pesait 29 kilos, souffrait de problèmes de peau et d’infections régulières graves. Seul le traitement ARV qu’elle a eu la chance de suivre l’a sauvée de la mort en trois semaines. Près d’1,4 millions de mozambicains sont aujourd’hui malades du SIDA et ne peuvent pas avoir accès à un traitement.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0