Accueil du site > Actualités > Amérique latine > Toto Constant, « le diable » haïtien, accusé de viols

Toto Constant, « le diable » haïtien, accusé de viols

lundi 31 janvier 2005, par clemence

Durant la dictature qui a sévi en Haïti entre 1991 et 1994, Emmanuel Toto Constant était à la tête des escadrons de la mort du Front révolutionnaire pour l’avancement et le progrès d’Haïti (FRAPH). Après le retour d’Aristide, le tortionnaire s’est enfui aux Etats-Unis où il vivait et travaillait paisiblement. Il est aujourd’hui mis en accusation par une cour américaine pour viols en réunion et tentative de meurtre. Les trois plaignantes haïtiennes ont été victimes des forces paramilitaires pour les raisons politiques. Elles portent aussi la voix des femmes qui ont subi les violences perpétrées à grande échelle sous la dictature.
source : http://www.informationclearinghouse.info/article7753.htm

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0