Accueil du site > Actualités > Proche-Orient > Israël : le "droit" à une call-girl

Israël : le "droit" à une call-girl

lundi 31 janvier 2005, par ERZ

Le Tribunal de Tel-Aviv a accordé à un accidenté de la route le droit de visiter une maison close en guise de traitement médical. Ainsi, cet homme a 99% de chances d’avoir des rapports avec une victime de trafic humain et que son assurance finance le crime organisé, sous l’œil bienveillant du Tribunal. Ce Tribunal fait une déplorable faveur, dans le sens de la société Israélienne, à l’accès sans restriction des hommes aux femmes. Un rapide calcul montre que l’argent du « traitement » permettra aux proxénètes d’acheter cinq à huit femmes supplémentaires. Dans le même temps, on s’interroge sur l’autorité morale d’un tel Tribunal alors qu’il inculpe des trafiquants d’esclaves sexuels.
Source : Nomi Levenkron dans le quotidien Haaretz

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0