Accueil du site > Actualités > Asie > Victimes du tsumami et proies de violeurs

Victimes du tsumami et proies de violeurs

lundi 31 janvier 2005, par ERZ

D’abord leurs vies furent réduites à néant par le tsunami. Maintenant enfants et femmes sont traqué-e-s par des prédateurs humains. A travers l’Asie du Sud, des survivant-e-s ont subi des violences les traumatisant davantage : viols collectifs, enlèvements, abus sur enfants et mutilations, parfois sexuelles, de cadavres. « De nombreux enfants ont été enlevés et mis en esclavage… Ce rapt d’enfants se fait à très grande échelle » d’après la secrétaire générale de Kantha Shakti (Force Féminine), qui ajoute que le tsunami même s’il a rendu ces personnes plus vulnérables n’explique pas tout. Elle rappelle qu’au Sri Lanka, ce sont aussi les dégats de 20 ans de guerre civile et les inégalités fortes envers les femmes qui rendent ces violences possibles. Au Sri Lanka, des ONG dont Kantha Shakti tentent de réunir des fonds pour enrayer les abus au sein des camps de réfugiés.
Sources : The Age, Associated Press

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0