Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Les pauvres cerné-es par l’administration Bush

Les pauvres cerné-es par l’administration Bush

vendredi 31 mai 2002, par Dominique Foufelle

La réforme de l’aide sociale, l’octroi de fonds pour les programmes "Abstinence only" et de promotion du mariage, tout cela constituait un pack, soumis à l’approbation de la Chambre, qui vient malheureusement d’adopter les propositions. Sinistre mois de mai 2002 pour les pauvres ! Avec ses nouvelles conditions d’accès restrictives, sa réduction du temps accordé à la formation, la réforme de l’aide sociale représente une réelle catastrophe. Aucun mode de garde, bien sûr, n’est prévu pour soulager les mères célibataires soudain soumises à l’obligation d’occuper un emploi. Et où, justement, dénicher un emploi en ces temps de chômage féroce ? Les Etats ont obligation de les fournir à "leurs" chômeurs, quand bien même artificiels et/ou sous-payés. Bush croit à l’intégration par le travail ! Que les pauvres le restent, et ignorants de surcroît, ne le gêne acunement. Il faut qu’ils bossent ! C’est ainsi qu’ils retrouveront leur dignité. Et qu’ils se marient ! Et suivant la logique du plan "abstinence seulement", qu’ils fassent ceinture jusqu’au jour de la bénédiction. Il ne manque plus que le vote du Sénat pour que ce rêve américain se concrétise. Mais bien qu’à majorité démocrate, il est à craindre qu’il ne l’adopte à son tour. Normal : ces mesures qui allient subtilement néo-libéralisme et puritanisme étaient déjà en germe sous Clinton.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0