Accueil du site > Femmes en réseau > Actualités de Fer > Troisième rencontre-bilan de FER

Troisième rencontre-bilan de FER

jeudi 30 septembre 2004, par Dominique Foufelle

Florence Thémia et Juliette Mounier (Déclic, Saint-Denis), Nadine Jurdeczka et Michèle Sevrette (Les Mains Bleues, Lens), Véronique Gobillot et Célia Orgogozo (Femmes Actives, Saint-Denis) et Fatima Rhazi (Femmes d’ici et d’ailleurs, Marseille) avaient fait le voyage jusqu’à Toulouse, pour participer à cette troisième rencontre-bilan. Les membres de La Luna (Nantes) n’avaient pu se rendre disponibles. Quant à Azetta Tamazight (Lodève), leurs problèmes internes les ont détachées du réseau.
La rencontre a débuté par la projection du troisième film de la série, consacré à l’association Femmes d’ici et d’ailleurs, qualifié par Michèle de "motivant".
La motivation, c’est justement ce que Nadine et Michèle sont venues chercher. Les Mains Bleues, racontent-elles, pas soutenues par les élus, s’essoufflent. Conformément à l’objectif de ces rencontres, toutes font des suggestions : resserrer l’association autour de ses membres vraiment actives pour éviter que la démobilisation ne se propage ; formaliser un projet par écrit ; impliquer les habitant(e)s ; laisser parler son imagination pour innover… En tout cas, démarrer, sans attendre les financements.
Puis les représentantes donnent des nouvelles de leurs structures – bonnes dans l’ensemble, même s’il n’est jamais possible de s’endormir sur ses lauriers. Beaucoup de projets à l’œuvre et une constante réflexion sur le fonctionnement.
Fatima raconte ses rencontres au Maroc avec des associations de femmes, et un groupe d’artisanes, au profit desquelles elle va monter en 2005 une opération de solidarité, semblable à l’initiative de Femmes Actives avec les tisserandes de Porto Alegre. A suivre.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0