Accueil du site > Actualités > Asie > Inde : bilan des violences au Gujerat

Inde : bilan des violences au Gujerat

vendredi 31 mai 2002, par Dominique Foufelle

Rappel des faits : le 27 février, à Godhra, Etat de Gujerat, au nord-ouest de l’Inde, un groupe de musulmans attaqua un train d’activistes hindous de retour du temple d’Ayodhya, en tuant 59. Les représailles qui suivirent laissèrent des centaines de morts chez les musulmans. La sauvagerie de l’attaque terrifia le monde entier. Un rapport accablant effectué par plusieurs associations féminines indique que, encore une fois, les victimes les plus nombreuses se comptent parmi les femmes, les jeunes filles et les enfants. Le gouvernement annonce 850 morts alors que les services diplomatiques britanniques parlent de plus de 2000 morts. Des centaines de femmes et de jeunes filles ont subi des viols collectifs avant d’être torturées, brûlées vives ou coupées en morceaux. Des enfants ont été jetés dans le feu, transpercés…On a ouvert le ventre des femmes enceintes avant de massacrer le fœtus. Chaque semaine, de nouvelles exactions contre la communauté musulmane ont lieu sans grande réaction du gouvernement en place. Le leader du Parti Nationaliste Hindou (BJP) est à la tête du pays et ne prend aucune décision qui pourrait gêner son électorat. Une motion de censure a été déposée contre le gouvernement et devrait être débattue ces jours-ci. En attendant, des dizaines de milliers de musulmans se sont réfugiés dans des camps insalubres où ils s’entassent de jour en jour, trop effrayés pour retourner chez eux.
Source :GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0