Accueil du site > Actualités > International > SIDA : les femmes surtout

SIDA : les femmes surtout

mardi 31 août 2004, par Elsa Boulet

Un rapport conjoint de l’ONUSIDA, du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM) et du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), intitulé « Les femmes et le VIH/sida : Confronter la crise » révèle que les femmes représentent désormais près de la moitié (48%) des personnes infectées par le VIH. Ce rapport illustre l’impact dévastateur et souvent invisible du sida sur les femmes et les jeunes filles, et souligne la façon dont la discrimination, la pauvreté et la violence contre les femmes contribue à la propagation de l’épidémie.Ce document, publié dans le cadre du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida, à l’occasion de la XVe Conférence sur le sida qui s’est tenue à Bangkok en Thaïlande jusqu’au 16 juillet 2004, plaide pour la lutte contre les violences faites aux femmes et le renforcement de leurs droits patrimoniaux. Il affirme que toute mesure contre le VIH/sida n’intégrant pas l’égalité des sexes est condamnée à l’échec. La situation est encore plus alarmante en Afrique sub-saharienne, où la proportion est de 57%. Les jeunes femmes africaines entre 15 et 24 ans ont trois fois plus de risques d’être infectées que les hommes dans la même tranche d’âge. Un rapport du PNUD révèle de son côté que la crise du sida a réduit l’espérance de vie dans de nombreux pays africains à moins de 40 ans, ce qui en fait le principal facteur du déclin du développement humain en Afrique.
Pour lire le communiqué au complet :
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=8440&Cr=sida&Cr1=
Source : le Centre de nouvelles ONU
http://www.un.org/french/newscentre/re

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0