Accueil du site > Pratique > Spectacles > L’Argentine, passionnément

L’Argentine, passionnément

lundi 31 mai 2004, par Josefina Gamboa

Jusqu’au 13 juin, le Théâtre de Nanterre-Amandiers en banlieue parisienne propose un spectacle, merveilleusement mis en scène par Matthias Langhoff et brillament joué par Marcial di Fonzo Bo, autour de l’Argentine, son histoire, son passé, sa douleur, son indignation. "L’enfant prolétaire", une dénonciation ironique des tortures en uniforme et des différences de classes, s’enchaîne avec "Borges", parodie sur l’exil, la frustration et l’opposition bourgoisie-classe populaire. Ainsi, un admirateur fanatique de l’écrivain Jorge Luis Borges se révolte contre lui, contre son manque d’engagement politique lors de la guerre des Malouines, contre un aveuglement moral. "Muñequita" enfin, aborde la relation troublante de ce peuple avec son histoire et dénonce l’oubli des morts qui ont fait la patrie, "tourner le dos à notre passé, oublier qui nous sommes"... L’Argentine d’hier et d’aujourd’hui, présentée avec un réalisme émouvant. Reste à regretter quelques traits sexistes, gratuits et recurrents, encore dans les plumes et mises en scènes franco-argentines.
Du mardi au samedi à 20 h 30, dimanche à 15 h 30. Théâtre Nanterre-Amandiers, 7, avenue Pablo Picasso 92922 Nanterre.
Plus d’info : http://www.nanterre-amandiers.com

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0