Accueil du site > Actualités > Afrique > Excision en Egypte : la justice fait l’autruche

Excision en Egypte : la justice fait l’autruche

dimanche 29 février 2004, par Dominique Foufelle

Un gynécologue a décidé d’attaquer devant la Chambre administrative la loi interdisant l’excision en Egypte. Invoquant la "charia" et des "hadiths", le médecin, porte-parole des "excisionnistes", présente cette mutilation comme un rempart contre la dépravation des mœurs féminines. Un argument réfuté par le journal en-ligne égyptien Elaph qui souligne que 90 % des prostituées sont excisées. Face à ce conflit qui oppose partisans et adversaires de l’excision depuis de nombreuses années, la justice tarde à se prononcer. D’autant que cette pratique, officiellement interdite depuis 1997 par la Cour suprême, reste vivace : plus de 90 % des femmes égyptiennes seraient excisées. Les campagnes de sensibilisation menées par le ministère de la Santé, depuis 10 ans, ont eu peu d’impact selon les ONG locales qui dénoncent le manque de moyens mis en œuvre.
Source : http://www.lematin-dz.net

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0