Accueil du site > Pénélopes > Pénélopes infos > En avant les alternatives économiques !

En avant les alternatives économiques !

dimanche 29 février 2004, par Joëlle Palmieri

Le 7 mars de 10h à 13h les Pénélopes présenteront Femmes en réseau, sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris. Le 21 mars de 12h à 13h30, c’est le tour du rituel Festival international de films de femmes à Créteil. Deux occasions de présenter les deux premiers films produits, « Femmes actives » et « Declic », ainsi que les six sites créés : Femmes actives, Declic, Azetta Tamazirght, Femmes d’ici et d’ailleurs, La Luna et les Mains bleues. Un autre moyen de mettre en lumière les alternatives économiques portées par ces femmes.

Le 21 mars de 12h à 13h30, les Pénélopes présenteront Femmes en réseau (réseau de femmes porteuses d’économie solidaire), dans le cadre du rituel Festival international de films de femmes qui aura lieu du 12 au 21 mars 2004 à Créteil. L’occasion de présenter les deux premiers films produits, « Femmes actives » et « Declic », ainsi que les six sites créés : Femmes actives, Declic, Azetta Tamazight, Femmes d’ici et d’ailleurs, La Luna et les Mains bleues (en cours de finition). Notre objectif : sensibiliser l’audience sur la variété des alternatives économiques portées par les femmes, de quelques contextes qu’elles soient, leur opiniâtreté à maintenir le lien social et à se donner les moyens collectifs de créer leur propre emploi. Un moyen de donner réalité à un concept, souvent interprété de multiples façons, parfois à tort… et à travers. Une occasion de visionner des documentaires qui offrent la possibilité de voir les femmes en action, en mouvement, en changement, de montrer ce qu’elles font plutôt que ce qu’elles disent. Toutes différentes, des pionnières, Femmes actives, dans leur façon d’innover dans l’expérience, en passant par les « chercheuses », Declic, à l’aube d’une longue maturation sur leur utilité sociale, aux « débutantes », les Mains bleues, anciennes ouvrières de chez Levis qui n’en sont qu’à leurs premiers pas dans leur conquête de lumière et de création, ces femmes ont en commun d’allier lutte pour la vie en toute indépendance et transmission de mémoires et d’expériences. Une alternative en soit. Rendez-vous à la petite salle pour voir sites et films puis à la « piscine » pour débattre avec les intéressées tout en goûtant les mets préparés pour l’occasion par Femmes actives.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0