Accueil du site > Actualités > Proche-Orient > Liban : les abus sexuels condamnent des enfants à des années de (...)

Liban : les abus sexuels condamnent des enfants à des années de souffrance

dimanche 29 février 2004, par David Boutigny

Au Liban, la loi condamne les pédophiles à des peines de prison de 5 ans si l’enfant est âgé de moins de 15 ans, peine assortie de travaux forcées si l’enfant à moins de douze ans. S’il a entre 15 et 18 ans, les peines varient de 2 mois à 2 ans. L’enfant est condamné quant à lui à des années de souffrance.
Pour la psychologue Samia Hadad, dans la majorité des cas, l’agresseur fait partie de l’entourage proche de l’enfant. Elle ajoute que, de toutes les conséquences désastreuses de l’agression, la pire est le sentiment de culpabilité que développe l’enfant et qui l’accompagne pour le reste de sa vie.
Rita Tabbal, volontaire à Oum al-Nour, centre de réhabilitation pour toxicomanes a souligné qu’une étude clinique mondiale avait démontré que 80% des patients hospitalisés pour des abus de stupéfiants avaient été abusés sexuellement dans leur enfance et que les enfants qui n’avaient pas réussi à parler de leur agression étaient beaucoup plus exposés que les autres au risque de la toxicomanie.
Source : Daily Star du 10 février 2004

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0