Accueil du site > Actualités > Afrique > La dette africaine rapporte toujours au nord

La dette africaine rapporte toujours au nord

samedi 31 janvier 2004, par Laurence

La dette africaine est toujours une source de profit et de pouvoir pour les créanciers, en voici quelques exemples éloquents :
Le budget 2004 du Congo Brazzaville indique des recettes de 882 milliards de CFA (1,34 milliards d’euros), dont 350 milliards de CFA pour le pétrole qui seront presque entièrement absorbés par la dette. Sur les 27 $ que va rapporter le baril de pétrole qui sort de l’oléoduc Tchad-Cameroun, 1,5 $ seulement seront pour le Tchad. Ils seront déposés à la Citibank de Londres, sous le contrôle de la Banque Mondiale et serviront en priorité à rembourser les emprunts faits pour la construction de l’oléoduc. Rien pour la population.
Et quand la Chine annule 1,3 milliard de dollars de dette envers 31 pays africains, c’est pour que ceux-ci libèrent des ressources afin que la Chine puisse commercer davantage en Afrique...
Source : CADTM

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0