Accueil du site > Dossiers > Sous dossiers > Des paroles à l’action

Des paroles à l’action

samedi 31 janvier 2004, par Dominique Foufelle

Malgré le grand nombre d’ateliers et de séminaires sur les questions liées aux droits des femmes, il n’en demeure pas moins que l’espace pour l’élaboration de stratégies et de plans d’action concrets est limité.

Pendant le FSM, les questions liées aux femmes et leur place dans la société et les effets de la mondialisation sont explorées au cours de 145 conférences, séminaires et ateliers. Une grande variété de sujets thématiques sont discutés : la guerre, les conflits et la violence, les droits économiques et sociaux, les droits de l’enfant, l’accès à la nourriture, la santé et aux services de soins, les droits sociaux et les droits à la reproduction, la privatisation des services publics et des services sociaux, le patriarcat, le fondamentalisme, le militarisme, la migration, les médias… La liste des sujets est encore très longue.

Parler pour mener aux changements


Malgré cela, certains points importants manquent à l’appel. Par exemple, aucune discussion n’est prévue sur l’élaboration des stratégies et de tactiques : comment permettre aux revendications et aux efforts des femmes pour améliorer leur position dans une société plus exigeante. En outre, il n’y a pas d’espace pour les Forums régionaux susceptibles de présenter leurs résultats et les questions spécifiques aux femmes. A cause de l’absence de cet aspect dans le Programme du FSM, les participant(e)s risquent fort de ne pas prendre en considération le Manifeste des Femmes européennes, par exemple.

De ce fait, le FSM risque de devenir une simple forum de discussions. Dans un contexte où la situation des femmes – et des autres groupes marginalisés - empire dans nos sociétés, nous devrions mettre davantage d’efforts sur la proposition de solutions, en élaborant des stratégies et des actions, si nous voulons véritablement être les acteurs et actrices de notre changement.

P.-S.

Mirjana Dokmanovic – 18 janvier 2004
Traduction : Rachida Toudert

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0