Accueil du site > Actualités > Europe > Non à la prostitution olympique !

Non à la prostitution olympique !

samedi 31 janvier 2004, par Dominique Foufelle

Athènes se prépare à recevoir les JO de bien curieuse façon : en facilitant la prostitution à l’occasion de l’événement. Le conseil municipal a proposé en mai 2003 d’aménager la loi en ce sens, suggérant que le nombre de personnes prostituées enregistrées pourrait être augmenté à 20.000 (soit dix fois le nombre actuel). Les féministes grecques sont immédiatement montées au créneau, demandant la suppression de la proposition de loi et l’instauration d’un dialogue civil sur la prostitution. Le projet ayant été retiré, la menace est actuellement écartée… jusqu’aux élections parlementaires de mars. Quelle sera la position du nouveau gouvernement ? Les féministes veillent.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0