Accueil du site > FSM 2004 > FSM - Sur le vif > Les Indiens sont dans la rue

Les Indiens sont dans la rue

lundi 19 janvier 2004, par Dominique Foufelle

Si les conférences ne sont pas toujours bondées, la rue, elle, ne désemplit pas. Ce qu’on entend souvent au début des conférences, ce ne sont pas les orateurs, mais plutôt la clameur de la rue. Dans l’allée centrale qui traverse le forum social, il n’y a pas un espace, ni un instant laissé libre par les manifestations. Associations, syndicats, partis politiques, mouvements… C’est tout un autre monde qui défile en flot continu.

Écharpe verte autour du cou, les paysans indiens lèvent le poing, suivis de près par Attac et ses grandes banderoles demandant la taxation des transactions financières, puis par des Indiens à vélo militant pour une route partagée. On aperçoit aussi régulièrement les dalits (intouchables) et leur drapeau bleu au-dessus de leurs têtes réclamant leurs droits, des femmes d’associations de travailleurs-es , chantant et dansant en cercle. C’est un charivari coloré, bruyant et joyeux. Et même si des séminaires sont annulés faute de participants ou même d’absence des organisateurs, si certaines conférences regroupent quelques centaines de personnes au lieu des milliers attendus, cette démonstration vivante et politique montre la présence forte à ce forum social des classes populaires indiennes.

P.-S.

Karine Portrait - 19 janvier 2004

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0