Accueil du site > FSM 2004 > FSM - En bref > Shirin Ebadi pour la mondialisation... de la justice

Shirin Ebadi pour la mondialisation... de la justice

lundi 19 janvier 2004, par Sylvie

Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix 2003, participera le 20 janvier à Bombay à la réunion demandant la ratification universelle de la Cour Pénale Internationale (CPI), de concert avec des experts Indiens et internationaux des droits humains.

Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix 2003, participera le 20 janvier à Bombay à la réunion demandant la ratification universelle de la Cour Pénale Internationale (CPI). Des experts Indiens et internationaux seront aussi présents, comme Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International et Vahida Nainar, représentante de l’initiative des femmes pour la justice du genre. Les statuts de la CPI ont été signés en juillet 1998 par 120 pays. Elle est entrée en fonction le 1er juillet 2002 lorsque la barre des 60 ratifications a été franchie. Cette cour permanente a compétence contre tout individu des pays membres, quelle que soit sa nationalité et sa fonction, accusé de crime contre l’humanité, génocide ou crime de guerre. Cet outil international novateur est un moyen de défendre les droits humains dans les pays où la justice est mal assurée. Les Etats-Unis, la Russie, l’Iran, la Syrie n’ont pas ratifié ce traité. L’Inde ne l’a même pas signée, comme la Chine ou le Pakistan.
Source : NGO Coalition for the International Criminal Court

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0