Accueil du site > Actualités > Afrique > Algérie : débat sur le droit à l’avortement

Algérie : débat sur le droit à l’avortement

mercredi 31 décembre 2003, par Anne Sophie Faullimmel

Le débat en Algérie sur le droit à l’avortement pour des femmes violées par des terroristes est relancé. La question a en effet été reposée, il y a quelques semaines, au Haut Conseil islamique (HCI) par la ministre de la Solidarité nationale et de la Famille, Rabéa Mechernene. Cette dernière espérait une réponse positive de ce tout nouvel organisme, désormais censé représenter l’islam officiel en Algérie et dont le président, Abdelmadjid Méziane, a la réputation d’être un homme ouvert. Le HCI s’est malheureusement contenté de rappeler l’importance du jugement du médecin, qui peut, selon la loi algérienne, interrompre une grossesse pour des raisons thérapeutiques, lorsque la santé de la mère est en danger. Selon la presse algérienne, 1 600 cas d’agressions sexuelles ont été répertoriés depuis 1993.
Source : L’Express

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0