Accueil du site > Dossiers > Sous dossiers > Communiqué du Lobby Européen des Femmes

Journée internationale contre les violences envers les femmes

Communiqué du Lobby Européen des Femmes

mercredi 31 décembre 2003, par Dominique Foufelle

Pour la Journée internationale contre les violences envers les femmes (25 Novembre), le Lobby européen des femmes (LEF) a demandé à l’UE et aux Etats membres d’adopter un Code de Conduite pour les militaires et civils faisant partie des missions de paix et humanitaires lorsqu’ils sont en mission dans des zones de guerre et de conflits armés.

"Dans les situations de conflit et de guerre, la violence envers les femmes et les filles est systématique et extrême et ne constitue pas simplement un à côté de la guerre mais une véritable stratégie utilisée comme tactique pour terroriser les populations civiles", a indiqué la Présidente du LEF, Lydia la Rivière-Zijdel. "La présence et la mobilisation de factions armées et civiles contribuent à la demande de prostitution autour des bases militaires et des camps de réfugiés, ce qui augmente la prostitution et la traite des femmes et des jeunes filles et la progression des maladies sexuellement transmissibles, notamment le SIDA. L’UE et ses Etats membres doivent condamner ces phénomènes et sanctionner ceux qui les représentent dans les zones de conflits armés s’ils s’engagent dans de telles activités."
Une sensibilisation aux questions de genre pour les forces militaires et civiles est actuellement en cours dans les pays scandinaves et les Pays-Bas. Le LEF demande que ce type d’approche soit appliqué dans l’ensemble de l’UE, y compris dans les nouveaux Etats membres. D’autres mesures incluent la mise en application de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, et la Résolution du Parlement européen sur la participation des femmes dans la résolution des conflits, toutes deux adoptées en octobre 2000. Le Parlement européen demande qu’au moins 40% de femmes soient nommées dans tous les postes concernant les missions de réconciliation, de paix et de prévention des conflits, y compris les missions d’observation et les commissions d’enquête.
"Trois ans ont déjà passé depuis l’adoption de ces résolutions sans précédent. Quelle a été leur application ?" interroge Mme la Rivière-Zijdel.
La question d’un Code de Conduite qui condamne et sanctionne les actes de violence envers les femmes fait partie des recommandations du LEF à la Présidence irlandaise qui conduira la délégation européenne dans les discussions sur "la participation égale des femmes dans la prévention et la gestion des conflits, la résolution des conflits et la construction de paix" lors de la prochaine Commission de l’ONU du Statut de la femme qui se tiendra à New York en mars 2004.

Pour plus d’information, contacter : LEF, Colette De Troy ou Mary Collins : 32 (0)2. 2179020
centre-violence@womenlobby.org

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0