Accueil du site > Actualités > Amérique latine > Mexique : 8 raisons de discrimination

Mexique : 8 raisons de discrimination

vendredi 31 mai 2002, par Josefina Gamboa

« Au Mexique, le fait d’être une femme semble suffisant pour subir des actes discriminatoires, mais si, en plus, on est pauvre, indigène, illettrée et handicapée, il n’y a aucune possibilité de mener une vie digne et productive. De même, le surpoids, l’homosexualité ou l’âge conduisent aussi à la discrimination dans les domaines du travail, de la famille, de la politique et de la société », affirme Africa Barrales. Selon cette journaliste mexicaine, il y a huit conditions pour être facilement discriminé au Mexique :
1. Être femme : même si la population de sexe féminin constitue plus du 52% de la population mexicaine totale, les femmes continuent à se voir attribuées inévitablement toutes les tâches ménagères et l’éducation des enfants.
2. Être pauvre : cinq femmes meurent par jour pour des raisons comme l’accouchement, et cela à cause du manque des services de santé, ou des moyens pour se rendre à une clinique.
3. Être indigène ou avoir des traits indigènes : avoir un teint de peau foncé, un nez large, une petite taille, parler une langue indigène ou porter des vêtements ethniques constituent de raisons de discrimination. Parmi les 3 millions de femmes indigènes mexicaines, 500.000 ne parlent pas l’Espagnol et sont considérées comme socialement retardées et racialement inférieures.
4. Être analphabète : 60 % de la population illettrée est constitué par des femmes. Le 70 % de la force féminine économiquement active correspond aux ouvrières et employées sans qualification.
5. Être handicapée : 1,7 % des Mexicaines sont affligées d’une incapacité, motrice ou visuelle le plus fréquemment. Une femme aveugle habitant un village a certainement beaucoup de difficulté à se procurer des revenus.
6. Êtres âgée : les possibilités de trouver du travail après la quarantaine sont très rares. Ce groupe subit la marginalisation dans le monde du travail, dans les sphères sociale et politique.
7. Ne pas avoir une apparence physique appropriée aux paramètres de beauté occidentale : être « ronde » ou avoir un teint de peau un peu foncé sont des raisons qui suffisent parfois pour être discriminée au Mexique.
8. Être lesbienne : Au Mexique, les relations homosexuelles se déroulent dans la clandestinité, car il s’agit d’une raison de rejet familial et social. Des viols ou des mariages forcés ont été signalés comme moyen de leur faire oublier le « goût pour les femmes »
Source : Africa J. Barrales Alcalá
www.rocha-detrasdelanoticia.com

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0