Accueil du site > Actualités > International > Les pays du tiers monde victimes d’une fuite de capitaux

Les pays du tiers monde victimes d’une fuite de capitaux

dimanche 30 novembre 2003, par David Boutigny

En 2002 et pour la sixième année consécutive, le Secrétaire général des nations unies a souligné, lors de l’assemblée générale pour le financement du développement, que les pays du tiers monde avaient perdu 200 milliards de dollars en raison de transferts de capitaux de ces pays vers les pays développés. M. Kofi Anan a souligné le total non sens de cette situation où plutôt que d’investir des fonds dans des domaines comme la santé ou l’éducations, les pays en voie de développement, en raison de situations politiques instables, préféraient investir à l’étranger et il a insisté sur la nécessité d’inverser cette tendance. Enfin, selon lui, le commerce étant un facteur de développement, il a ajouté qu’un accès juste et sans entrave au système de commerce international pouvait représenter pour ces pays une voie de sortie de la pauvreté.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0