Accueil du site > Actualités > Afrique > Les femmes, maîtresses de l’eau en Afrique, mais à quel prix ?

Les femmes, maîtresses de l’eau en Afrique, mais à quel prix ?

vendredi 31 octobre 2003, par Martine Paulet

La femme africaine a un planning quotidien très serré : elle travaille le jour pour subvenir aux besoins fondamentaux de sa famille, elle cuisine le soir et est aussi responsable de l’approvisionnement en eau. Mais d’où vient cette eau si rarement potable et pas du tout courante ? Mélanie Navarro, envoyée spéciale du magazine québécois indépendant Recto Verso au Burkina Faso, raconte. Elle raconte les barrages construits par les multinationales occidentales sans projet de développement durable, les pompes qui nécessitent l’importation de matériel hors de prix et le casse-tête quotidien de ces femmes courageuses pour trouver la précieuse denrée. Car sans eau point de survie alimentaire, bien sûr, mais pas de poursuite non plus de leurs activités économiques, qui, seules, les rendent indépendantes.
Lire "Les porteuses d’eau"

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0