Accueil du site > Actualités > Afrique > Maroc : être terroriste ou faire la manche

Maroc : être terroriste ou faire la manche

vendredi 31 octobre 2003, par Joëlle Palmieri

Mardi 30 septembre 2003, deux jumelles marocaines, âgées de 14 ans, ont été condamnées pour activités terroristes, à cinq années de prison ferme par la Chambre criminelle de Rabat. Elles passeront les quatre premières années de leur peine dans un centre de redressement. Arrêtées quatre mois après les attentats-suicide de Casablanca, qui ont fait 45 morts, dont 12 kamikazes, le 16 mai dernier, les jeunes filles avaient projeté d’attaquer un supermarché du Souissi, le quartier résidentiel de la capitale, et avaient même envisagé de s’en prendre à "la personne du roi et la famille royale"… sans passer à l’acte. Les deux sœurs habitaient un quartier pauvre à la périphérie de la capitale, vivaient de mendicité, avaient quitté l’école et s’étaient retrouvées entraînées vers des projets terroristes par des groupes islamistes. Mais le lien possible entre misère et terrorisme semble très difficile à entreprendre. Une vingtaine de procès d’islamistes ont déjà eu lieu au Maroc. De très lourdes peines ont été prononcées, dont seize peines de mort et une cinquantaine de peines de réclusion à perpétuité.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0