Accueil du site > Actualités > International > Les pays pauvres, plus pauvres qu’il y a 20 ans

Les pays pauvres, plus pauvres qu’il y a 20 ans

samedi 30 août 2003, par Joëlle Palmieri

Le 8 juillet dernier, le PNUD (Programme de développement des Nations Unies) publiait son rapport annuel révélant que 54 pays étaient aujourd’hui plus pauvres qu’en 1990. 20 de ces pays se trouvent en Afrique sub-saharienne, 17 autres en Europe de l’Est et dans les Etats du Commonwealth. Dans 34 pays, l’espérance de vie a chuté à cause du Sida. Sur les 59 Etats jugés « prioritaires », 24 souffrent des incidences du Sida et 31 de la dette extérieure. Les populations de 21 de ces pays souffrent plus de la faim qu’en 1990. Dans 14 pays, plus d’enfants meurent avant 5 ans et l’école primaire n’est pas assurée dans 12 Etats. Selon le PNUD, cette situation est sans précédent et aujourd’hui « plus d’un milliard de personnes vivent dans des conditions d’extrême pauvreté et leurs niveaux de vie vont s’aggraver ». Et le rapport de mentionner : « il faudra attendre 2165, pour que les taux de mortalité infantile soit réduit des deux-tiers ». L’Agence de l’Onu déplore cette situation d’autant qu’engagement était pris en 2000 entre pays riches et pauvres pour améliorer la situation au travers du programme Millenium Development Goals (Objectifs de développement du millénaire). Mais force est de constater que les pays riches investissent dans des pays comme la Chine qu’ils considèrent comme plus fiables, car déjà plus développés… L’annulation de la dette extérieure et une véritable politique de développement dans les pays pauvres ne sont décidément pas à l’ordre du jour.
Source : GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0