Accueil du site > Actualités > International > Le jeu des chiffres de la Banque mondiale

Le jeu des chiffres de la Banque mondiale

samedi 30 août 2003, par Joëlle Palmieri

Selon le rapport Global Development Finance 2003 de la Banque mondiale, publié au printemps, la dette extérieure totale des pays en développement en 2002 s’établit à 2384 milliards de dollars, contre 2332 en 2001. Une augmentation qui cache néanmoins une aberration puisque le chiffre de 2442 milliards de dollars était annoncé. Après une enquête du Cadtm (Comité pour l’annulation de la dette dans le Tiers-Monde), il s’avère que l’institution financière a délibérément ôté la Corée du Sud de ses statistiques, le Pib par habitant de ce pays ayant franchi le seuil des 9265$. La BM avait fait de même avec le Nigeria en 1999, remplacé par le Malawi dont la dette est dix fois inférieure. Des chiffres donc fort contestables, sans compter ceux de la région du Moyen-Orient, Iraq compris, qui disent à peu près n’importe quoi. Dans tous les cas, on aura appris une chose : la comptabilisation de la dette extérieure est assujettie à d’autres critères… dont le Pib. On n’est pas près d’y inclure la dette des Etats-Unis !
Source : Cadtm France

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0