Accueil du site > Actualités > Afrique > Pétrole et dictature

Pétrole et dictature

dimanche 31 août 2003, par Cécile Canpolat

Depuis juillet, le pétrole coule dans l’oléoduc Tchad-Cameroun. Rendu possible grâce au soutien de la Banque mondiale, ce projet implique ExxonMobil, Petronas et Chevron. D’un coût de 3,7 milliards de dollars, il accroît la dette publique tchadienne, alors que les bénéfices viendront renforcer le régime dictatorial d’Idriss Déby. A noter également que Sao Tomé, petit archipel dans le golfe de Guinée, vendra début 2004 ses premiers gisements pétroliers offshore. Conséquence : il vient d’être la proie d’un coup d’Etat militaire, preuve supplémentaire que pétrole et dictature sont intimement liés.
Source : CADTM France

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0