Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Femmes, races, drogues et prisons : quelques chiffres

Femmes, races, drogues et prisons : quelques chiffres

samedi 31 mai 2003, par Anne

Aux Etats-Unis, 72% des femmes incarcérées dans les prisons fédérales et 32,3% de celles qui sont dans les prisons des Etats le sont pour un motif lié aux stupéfiants. En outre, dans 85,1% des cas, le délit est sans rapport avec la violence. Pour une population comparable, il y a environ dix fois plus de femmes incarcérées aux Etats-Unis qu’en Europe. Si les hommes sont quinze fois plus nombreux à être derrière les barreaux que les femmes, le nombre de femmes incarcérées a cru beaucoup plus rapidement que celui des hommes ces dernières années (+5,4% depuis 1995 contre +3,6% pour les hommes). Les disparités raciales vis à vis de l’incarcération sont les mêmes pour les femmes et pour les hommes (noires > hispaniques > blanches), par conséquent, 7% des enfants noirs ont un parent en prison contre 2,6% des enfants hispaniques et 0,8% des enfants blancs. Il n’est pas rare que des abus, du mauvais traitement au harcèlement sexuel, faits du personnel masculin, aient lieu dans les prisons de femmes. Environ la moitié des femmes incarcérées disent avoir été victimes d’abus sexuels à un moment de leur existence.
Source : Global Solidarity Network

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0