Accueil du site > Actualités > Europe > Anti-féminisme à la française

Anti-féminisme à la française

samedi 31 mai 2003, par Manue

Le Monde daté du 17 mai 2003 a publié un excellent texte de l’association Mix-Cité « Femmes : fausse route ou marche arrière ? ». Ce texte apporte une réfutation argumentée de certaines affirmations du livre d’Elisabeth Badinter, Fausse route. Il dénonce le grief de « victimisation », c’est-à-dire le prétendu enfermement des femmes dans un statut de victimes. Il fait justice des attaques contre « le » féminisme français visant seulement les positions de certaines auteures qui exaltent la maternité et dont le courant, dit « essentialiste », est très minoritaire. Il souligne les contradictions, amalgames et lacunes de l’ouvrage. Enfin, il rappelle combien la domination masculine est une réalité toujours actuelle. Le travail des féministes est donc plus que jamais indispensable : comment remédier aux violences et aux injustices dont les femmes et les filles sont les principales victimes, sans mettre en cause le système qui les justifie ? Elisabeth Badinter n’est pas la seule à attaquer d’une manière aussi injuste et violente les féministes françaises. Depuis quelques années, une tendance inquiétante se renforce dans certains médias : elle consiste à dérouler un tapis rouge devant les anti-féministes.
Source : Florence Montreynaud, encorefeministes.free.fr

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0