Accueil du site > Actualités > Afrique > Swaziland : tradition rime avec destruction

Swaziland : tradition rime avec destruction

vendredi 31 janvier 2003, par Meil

Les femmes infectées par le HIV sont en train de mourir en masse au Swaziland. Les Nations Unies viennent d’estimer qu’au Swaziland, 1/3 des enfants seront orphelins en 2005. Le rapport de l’ONU affirme que plusieurs traditions répandent le SIDA : la polygamie, la tradition selon laquelle une veuve est "récupérée" par un frère de son défunt mari ou un autre mâle de sa famille, et la danse de chasteté (" Reed Dance "), qui est un " marché à viande " pour les hommes, et où les monarques du pays sélectionnent leurs épouses et concubines parmi des centaines de femmes dansant buste nu. Le rapport de l’ONU souligne aussi que le faible statut des femmes au Swaziland les rendent dépendantes des hommes. Des lois contre les offenses sexuelles ne sont apparues que très récemment, et le pays a tout juste commencé à poursuivre les violeurs.
Source : Feminist Majority Foundation ("Fondation Majorité Féministe" - USA) http://www.feminist.org/

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0