Accueil du site > Actualités > Amérique du nord > Les droits génésiques en danger aux Etats-Unis

Les droits génésiques en danger aux Etats-Unis

samedi 30 novembre 2002, par Dominique Foufelle

Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Trent Lott, n’a pas caché son intention de s’attaquer aux droits des femmes. Il se fait même une priorité de limiter le droit à l’avortement. Des lois, déjà approuvées par la Chambre, pourraient rapidement être votées : l’attribution de la qualité de personne au fœtus ; l’interdiction pour les mineures de passer la frontière d’un Etat pour subir un avortement sans autorisation parentale ; le droit pour les professionnels de la santé de refuser de pratiquer un avortement ou de communiquer des informations à ce sujet sans que les aides de l’Etat leur soient supprimées… Et l’interdiction de la "naissance partielle" ("partial birth"), un terme on ne peut plus flou inventé par l’aile droite des Républicains, ne correspondant à aucune intervention particulière, et non reconnu par la communauté médicale - bref, la porte ouverte à l’interdiction pure et simple de l’avortement. Bush s’est déclaré favorable à ce programme. En revanche, la Cour suprême pourrait à nouveau faire barrage à la loi concernant l’énigmatique "partial birth".
Source : Feminist Majority Foundation

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0