Accueil du site > Actualités > Europe > Loi d’amnistie : mieux vaut frapper sa femme que son chien !

Loi d’amnistie : mieux vaut frapper sa femme que son chien !

jeudi 31 octobre 2002, par Anne

La Fédération Nationale Solidarité Femme a fait paraître un communiqué à propos du texte complet de la loi d’amnistie promulguée à la suite de l’élection présidentielle en France.

La Fédération Nationale Solidarité Femme a fait paraître un communiqué à propos du texte complet de la loi d’amnistie promulguée à la suite de l’élection présidentielle en France. Si des atteintes à l’intégrité des personnes ont été exclues à juste titre de l’amnistie, ainsi que nombre d’atteintes aux biens, les peines, habituellement légères, pour violences conjugales ne sont pas citées et ont bénéficié de l’amnistie. Par contre, la cruauté envers les animaux a été considérée comme suffisamment grave pour être exclue… Un « oubli » dont la FNSF a trouvé une répétition dans la liste des délits établie par M. Sarkozi et contre lesquels son administration doit « lutter avec ardeur ». La FNSF s’interroge : Les femmes auront-elles à vivre une insécurité accrue ou seront-elles protégées dans leur vie privée autant que sur la voie publique dans les mois et années qui viennent ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0