Accueil du site > Actualités > Afrique > Qui s’intéresse à l’enfer du Zimbabwe ?

Qui s’intéresse à l’enfer du Zimbabwe ?

jeudi 31 octobre 2002, par Anne

Si on a entendu parler des fermiers blancs expulsés de leurs propriétés par les partisans du Président Robert Mugabe et de son parti (Zimbabwe African National Union Patriotic Front, ZANU-PF), il n’a nulle part été question des membres et sympathisants de l’opposition, « Movement for Democratic Change » (MDC), en proie aux pires exactions de la part des autorités et du parti au pouvoir. Un rapport bien documenté à ce sujet, émanant de la « société civile », syndicats, associations défendant les droits humain, les droits des femmes, associations d’étudiants, églises, rapport préfacé par Desmond Tutu, fait état de mauvais traitements, menaces, intimidations, tortures, viols, disparitions, non seulement à l’encontre de membres du MDC ou d’autres opposants, mais également vis à vis d’épouses, de compagnes, de filles de ces personnes. Cette monstrueuse violence est utilisée comme un outil politique par l’état. La situation de ces personnes (en général noires) ne semble guère intéresser les médias. Pourtant, c’est l’avenir même du pays qui pourrait être menacé si cette situation durait dans le silence général.
Plus d’info :
Lorna Davidson, Lawyers Committee for Human Rights, 333 Seventh Avenue, 13th floor, New York, NY 10001 ; 212-845-5251 ; nyc@lchr.org
Source : GSN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0