Accueil du site > Actualités > Afrique > Une ministre rwandaise poursuivie pour viols

Une ministre rwandaise poursuivie pour viols

lundi 30 septembre 2002, par Dominique Foufelle

Pauline Nyiramasuhuko, ministre de la Famille et de la condition féminine du Rwanda est accusée de viol en tant que crime contre l’humanité par le Tribunal international d’Arusha. Onze charges sont retenues contre elle, dont génocide et crimes de guerre. Des témoins l’ont vue commander un bataillon spécialisé dans les viols de Tutsis, assortis de mutilations et suivis de meurtres. On estime à 250.000 le nombre de femmes violées durant le génocide de 1994. Comble de raffinement, le gouvernement rwandais a sorti de l’hôpital des malades du sida pour les intégrer aux bataillons de violeurs.
Source : Feminist Majority Foundation

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0