Accueil du site > Pratique > Livres > L’exclusion des femmes

L’exclusion des femmes

lundi 1er mai 2000, par Nicolas Bégat

Le débat sur la parité a récemment rendu visible le retard français en ce qui concerne la participation des femmes à la vie politique. Mais cette exclusion des femmes du politique doit être mise en relation avec celle qui s’exerce dans le champ culturel. L’exploration des formes particulières qu’a prise la difficile participation des femmes des sphères culturelles dans notre histoire récente, peut permettre de mieux comprendre les résistances proprement françaises à l’égalité entre hommes et femmes. Les analogies sont en effet nombreuses entre une conception jacobine du pouvoir politique et une vision de la culture étroitement élitiste, pour ne pas dire parisienne, qui contribue à maintenir les femmes hors de la culture « légitime », de la même façon qu’elles ont été si longtemps exclues du suffrage « universel » masculin. Le manque de reconnaissance des femmes comme créatrices s’accompagne de leur omniprésence sous forme de fantasmes dans les œuvres masculines. Objets de désir, les femmes sont alors assignées à la sphère « privée » des relations amoureuses. Dans cet ouvrage interdisciplinaire, les auteurs explorent les rapports entre le culturel et le politique dans leur capacité commune à construire un sujet masculin universel et à légitimer la marginalisation des femmes, à travers différents champs de la production culturelle française du XXe siècle, littérature, théâtre, cinéma, presse, dans la culture dite de masse comme celle de l’élite.
L’exclusion des femmes - Masculinité et politique dans la culture au XXe siècle
Ouvrage sous la direction de Odile Krakovitch et Geneviève Sellier. Textes de Noël Burch, Michèle Coquillat, Odile Krakovitch, Anne-Lise Maugue, Sylvestre Meininger, Yannick Ripa, Geneviève Sellier et Eliane Viennot.
Editions Complexes, Collection Histoire culturelle, 230 p. 149 F.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0